https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2019-09/commissaire-apostolique-pontifical-association-herauts-evangile.html

Cité du Vatican 

Après la visite apostolique commencée en 2017, l’association internationale des Hérauts de l’Évangile (Arautos do Evangelho), ainsi que ses deux branches de vie consacrée, masculine et féminine, est désormais placée sous l’autorité d’un commissaire ayant reçu l’approbation du Pape. L’information a été rendue publique par un communiqué de presse de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique, dirigée par le Cardinal João Braz de Aviz.

Le 23 juin 2017, le communiqué de presse du Bureau de presse du Saint-Siège indiquait que la Congrégation, en accord avec le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, avait demandé «une visite apostolique à l’institution dite des Hérauts de l’Évangile, dont l’association internationale publique de fidèles de droit pontifical Hérauts de l’Évangile”, la société de vie apostolique cléricale “Virgo Flos Carmeli” et la société de vie apostolique féminine “Regina Virginum” font partie».

«Après avoir attentivement étudié les conclusions des visiteurs, après avoir obtenu l’approbation du Saint-Père, la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique a nommé un commissaire pontifical» pour l’association internationale et les deux sociétés de vie apostolique. Le commissaire est le cardinal Raymundo Damasceno Assis, archevêque émérite d’Aparecida, qui sera accompagné de deux assistants, Mgr José Aparecido Gonçalves de Almeida, évêque auxiliaire de Brasilia et sœur Marian Ambrosio, supérieure générale des Sœurs de la Divine Providence.

Les Hérauts de l’Évangile sont une association internationale de fidèles de droit pontifical, la première érigée par le Saint-Siège dans les années 2000, précisément le 22 février 2001. Ils sont présents dans différents pays du monde et sont reconnaissables à leur habit brun et blanc, avec une grande croix sur la poitrine, semblable à celui des chevaliers médiévaux. Les deux sociétés de vie apostolique qui en ont résulté ont obtenu une reconnaissance pontificale en 2009. Leur fondateur est Mgr João Scognamiglio Clá Dias, ancien membre de l’association catholique traditionaliste et contre-révolutionnaire brésilienne TFP (Tradition, Famille et Propriété), qui fut ensuite démembrée; d’une branche qui était devenue complètement autonome sont nés les Hérauts de l’Évangile.

Les motifs d’une visite apostolique, puis la décision de nommer un commissaire pontifical sont liées aux lacunes concernant le style de gouvernement, la vie des membres du Conseil, la pastorale des vocations, la formation des nouvelles vocations, l’administration, la gestion des œuvres et la collecte des ressources. Dans ce cas également, comme dans d’autres cas similaires, la décision du Saint-Siège ne doit pas être considérée comme une punition mais comme une initiative visant le bien des institutions concernées pour tenter de résoudre les problèmes existants.